Bocas del Toro, Panama

Bonjour à tous!

Voici déjà un moment que je ne vous ai pas donné de nouvelles! Eh bien nous sommes toujours vivants, oui oui!

Après notre départ de San Jose, nous avons fait route vers la côte Caraïbes du Costa Rica, plus précisement vers le petit village de Cahuita. Bob Marley y est roi. Reggae, rastas, marijuana, fiesta. Tel est le mot d’ordre. Les gens y sont tous très sympathiques. De plus, il y a de très belles plages à proximité et un parc national bien intéressant!

(Lire la suite…)

Costa Rica, prise 2

Rebonjour à tous!

Nous voici au Costa Rica depuis depuis déjà quelques jours… Nous en avons vu un peu, plus que la dernière fois en tout cas!

Comment décrire le pays ? Comme le reste de l’Amérique Centrale, en plus cher et plus touristique. On y parle l’anglais partout et le dollar americain est utilisé à profusion; c’est donc beaucoup plus facile pour bien des gens, ainsi il y a plus de touristes et les prix augmentent en conséquence.

À titre d’exemple: j’ai acheté un beau gros masque en bois très coloré au Guatemala pour environ 5 $. Ici, l’équivalent vaut environ 40 $. Aucun sens.

C’est tout ce que j’avais à dire. Voici quelques photos pour vous rincer l’oeil !

Photos du Costa Rica

FJ

Costa Rica

Nous sommes désormais au pays des Ticos!

Bien que nous n’y soyons que depuis 2 jours, il est intéressant de comparer ce que nous connaissons du reste de l’Amérique Centrale à ce que nous avons pu voir du Costa Rica jusqu’à présent.

Tout d’abord, le paysage et le climat, c’est pas mal pareil. La nourriture, pas mal la même chose…. L’architecture, pas mal semblable aussi… Ok, ok, on n’a pas vu grand-chose encore, mais jusqu’à présent, la réputation du Cota Rica est surfaite. C’est beaucoup plus cher que le Guatemala ou le Nicaragua et il n’y a pas d’avantages frappants pour des voyageurs de notre genre.

Ok, vous avez raison, je n’ai vu qu’une petite partie du pays, soit Liberia… Je dois vous avouer que le Costa Rica part avec une prise contre lui… j’ai une idée préconçue de cet endroit. Hyper-touristé, prix gonflés. Nous allons tout de même voir ce qu’il en est après quelques jours de visite. J’espère vous revenir avec un message plus positif la prochaine fois!

Photos du Costa Rica

Je vous souhaite bien du plaisir dans vos vies chers amis, nous pensons à vous!

FJ

Ometepe et San Juan del Sur

Bonjour à tous!

Cette fois, je vous écris en direct de San Juan del Sur, sur le bord du Pacifique, au Nicaragua!

Depuis Granada, nous nous sommes d’abord arrêtés à Ometepe, une île volcanique en plein coeur du Lac du Nicaragua (Lago Cocibolca). Il s’agit de la plus grosse île au monde se trouvant dans un lac d’eau douce. Il faut mettre une heure de bateau de San Jorge à Moyogalpa, principal port de l’île. Il arrive que le vent et les vagues soient assez forts sur le lac pour que la « croisière » soit tumultueuse au point de donner mal au coeur.

(Lire la suite…)

Nicaragua, terre d’eau et de volcans

Ce message vous parvient de la ville de Granada au Nicaragua.

Depuis notre départ de León, nous sommes passés par Managua et Masaya. Le temps file, je n’en ai plus beaucoup pour écrire un texte, mais je tiens tout de même à partager avec vous un peu nos expériences!

(Lire la suite…)

León, Nicaragua

Bonjour à tous!

Nous voici maintenant rendus à León au Nicaragua! Mon dernier message date de La Libertad au Salvador.

Entre ces deux endroits, nous sommes passés par Playa El Sunzal à environ 15 minutes de bus de La Libertad. Quel endroit charmant. Nous y sommes restés plusieurs jours dans un hôtel familial tenu par une famille très accueuillante, le Rancho San Patricio. Des hamacs, une TV avec DVD, une piscine, la mer pas loin, des mangues, des papayes, des oranges et des limes disponibles à même les arbres de l’hôtel et du voisin. Il y a la mer pas trop loin, ok, mais assez difficile de s’y baigner. Les vagues sont beaucoup trop fortes, et durant cette période de l’année, le sable est complètement lessivé de la plage pour faire place à des gros cailloux.

(Lire la suite…)

Les plages du El Salvador

Bonjour à tous!

Voila déjà un bon petit moment que je ne vous ai pas écrit. La raison est bien simple, nous avons décidé de nous arrêter dans un petit village, à 10 minutes de Puerto La Libertad. L’endroit où nous avons décidé de séjourner s’appelle El Sunzal. Les surfers parmi vous doivent connaître cet endroit, car paraît-il, il s’agit d’un des meilleurs endroits pour y pratiquer ce sport. Des vagues énormes. Elles sont tellement puissantes, surtout à ce temps-ci de l’année, que le sable est complètement lessivé et la plage se transforme en plage de roches plutôt que de sable. La baignade, sans planche, est très difficile, voire impossible. Les vagues sont tellement grosses…. si on réussit à rester debout, on se fait « attaquer » les pieds et les mollets par des roches emportées par les vagues. C’est assez « heavy » comme baignade disons….

Je n’ai pas le temps d’en écrire plus, l’internet n’a pas cessé de planter…. alors je n’ai plus de temps pour l’instant! Désolé!

FJ

El Salvador, Jesus Cristo

La Palma, Chalatenango, El Salvador, Centro America

Comme les Salvadoriens aiment le dire, l’afficher partout, le crier sur les toits: leur sauveur Jésus est ressuscité. Sans eux, Dieu et Jésus, rien ne serait possible.

(Lire la suite…)

Le coq

Le coq est un animal à plumes. Il s’accouple avec la poule. Généralement il s’accouple avec plusieurs poules. La poule donne donc naissance au poussin, qui à son tour devient coq ou poule, tout dépendant de son sexe.

Ici, en Amérique Centrale, il y a beaucoup de coqs. Le coq est un animal stupide. Qui a dit un jour qu’il chantait au lever du soleil? Cette personne est idiote. Aussi idiote que le coq. Le coq est un animal bete qui a comme passe-temps de s’arracher les amygdales, et ce à longueur de journée.

Peu importe l’heure du jour ou de la nuit, la ville où nous sommes et la température qu’il fait, il y a toujours un coq imbécile prêt à se défoncer les poumons pour je ne sais quelle raison.

Photos du Honduras

FJ

Honduras, banana republic

1447Petite ballade en autobus d’une durée d’environ 5 h 30… J’ai déjà vu plus confortable. Ok c’était un van récent, en bon état de fonctionner, mais les sièges étaient un tantinet un peu trop étroits. Les genoux dans le front. Et je ne suis pas si grand que ça hein? Par chance qu’on a eu une petite pause de 20 minutes pour se dégourdir un peu. Le passage de la frontière s’est très bien fait. Un gars qui travaille pour la compagnie de bus nous aimait bien la face et nous a facilité la tâche en demandant au douanier de nous faire un traitement rapide. Résultat, ça nous a pris 30 secondes pour passer au bureau d’immigration du Guatemala car nous avons passé devant tout le monde et avons pu nous rendre pas mal plus rapidement que la normale au bureau d’immigration du Honduras. Ça reste toutefois un peu plus compliqué et coûteux que de passer la frontière entre le Canada et les États-Unis, mais bon, c’est quand même une expérience intéressante.

(Lire la suite…)